top of page

Les erreurs à éviter lors d’une rencontre canine

Lorsque je suis en promenade avec mes chiens, je croise bien évidemment d’autres toutous. J’ai la chance d’habiter une région peu peuplée et donc de ne croiser des chiens qu’en quantité limitée, la surpopulation des villes, tant humaine que canine, étant à mes yeux l’un des facteurs favorisant la réactivité de certains chiens. Quand c’est possible, je les laisse donc faire connaissance avec les chiens de passage. Mes chiens communiquent plutôt bien quand ils sont en liberté, donc les rencontres se déroulent presque toujours sans heurts. Je n’ai jamais eu de problème avec Farouk et Indy, quant à Sirius, il a une palette plutôt riche de signaux de communication et les rares fois où il « dégoupille », c’est parce qu’il se sent entravé (tension sur la laisse ou prise au collier par exemple, des situations qu’il faudrait que je travaille mais je vous l’avoue, en Charente, cela ne me pose pas vraiment de problème…), et cela ne reste que du bruit.


Avec un chien « à mode d’emploi » comme Sirius, je me suis particulièrement rendu compte ces derniers temps, que les propriétaires de chiens faisaient d’énormes erreurs lors des rencontres entre leur toutou et un congénère. Erreurs qui, dans beaucoup de cas, déclenchent une querelle entre les deux animaux, qui ne se serait pas produite s’ils les avaient laissés se débrouiller. Cela fait des années que je suis consciente du problème, mais Sirius m’a permis de comprendre à quel point, sur un chien sensible, le moindre geste inapproprié peut faire dégénérer une rencontre pourtant bien engagée.


Si vous ne savez pas toujours quel comportement adopter lorsque votre compagnon rencontre un chien inconnu, voici quelques petits conseils qui vous aideront, je l’espère, à mieux appréhender la situation. Je précise que je ne parle pas là de chiens réactifs ou en rééducation, qui peuvent avoir des comportements différents à l’approche d’un autre chien qui ceux décrits ci-dessous, bien que ces informations puissent servir aux propriétaires de ces chiens en cas de rencontre imprévue (un chien qui arrive de manière impromptue pour dire bonjour au chien réactif, par exemple).


🐕 ON RELATIVISE :


Nous, propriétaires de chiens, faisons, pour la plupart d’entre nous, des efforts pour garder nos chiens sous contrôle. Je suis la première à rappeler et rattacher mes chiens lorsque je vois quelqu’un arriver. Cependant, il faut garder à l’esprit que nous ne sommes pas infaillibles, et nos chiens non plus. Parfois, il y a des ratés : hier encore, j’ai lâché mes chiens dans un parc, certaine d’être seule, pourtant Sirius s’est retrouvé nez à nez avec un autre chien au détour d’un buisson. Cela peut arriver à tout le monde, et je trouve parfois injuste que des personnes se fassent hurler dessus parce qu’elles ont mal appréhendé une situation et que leur chien est venu renifler celui d’un autre promeneur. Il y a une réelle différence entre quelqu’un qui fait l’effort de bien gérer ses chiens mais qui, de temps en temps, n’a pas prévu l’arrivée d’un congénère, et un propriétaire de chien qui se promène les mains dans les poches alors que son chien va importuner tous les congénères qu’il croise, « parce qu’il est gentil ».


Pensez aussi que, si vous hurlez sur le propriétaire d’en face chaque fois qu’un chien vient à la rencontre du vôtre, vous créez une situation de stress pour votre chien, qui peut finir par assimiler les autres toutous à un danger. Je ne dis pas qu’il faut tout supporter sans broncher, mais je pense que relativiser un peu les rencontres canines permet de faire du bien à tout le monde. Encore une fois, je ne parle pas là des chiens réactifs qui ont vraiment besoin qu’on respecte leur zone de confort, ni à l’inverse des chiens trop amicaux qui sautent sur chaque congénère ou humain qu’ils croisent, ce qui peut s’avérer particulièrement crispant. Mais, quand deux chiens bien codés se rencontrent, pourquoi ne pas les laisser se renifler s’ils en ont envie, avant de continuer son chemin ?


🐕 ON N’INTERROMPT PAS DEUX CHIENS QUI ONT COMMENCÉ À SE RENIFLER :


Avez-vous déjà remarqué que, si vous rappelez votre chien alors qu’il a déjà commencé à renifler le chien d’en face, il fait la sourde oreille ? C’est un comportement tout à fait normal. Aucun chien n’interrompt ce moment sacré. Pourquoi ? Parce que c’est totalement contraire aux règles de la bienséance canine. D’autre part, une nouvelle rencontre est toujours un moment de tension, et aucun chien n’interrompra cette situation au risque justement, de la voir dégénérer. Quand deux chiens se rencontrent, ils se reniflent plus ou moins longuement, puis entament une partie de jeu ensemble ou repartent chacun de leur côté (après avoir généralement conclu la rencontre par un petit jet d’urine sur le poteau le plus proche). Aucun chien n’interrompra le processus, car la politesse est importante aux yeux de nos compagnons.


🐕 LA « CRÊTE », C’EST NORMAL !


Deux chiens qui se rencontrent ont généralement l’échine hérissée. C’est normal, et cela ne signifie aucunement que la rencontre va mal se dérouler. Comme mentionné précédemment, une rencontre entre deux individus qui ne se connaissent pas est toujours un moment de tension, et la « crête » signant une émotion forte, il est tout à fait normal que votre chien la présente lorsqu’il s’approche d’un chien inconnu.


🐕 ON NE CARESSE PAS L’AUTRE CHIEN :


Du moins, pas pendant les présentations. Vous brisez là un moment fort en émotions, et en caressant le chien inconnu pendant que lui et le vôtre se reniflent, vous risquez d’ailleurs de le voir sursauter légèrement. Nous, humains, et notre drôle de manie de vouloir tout toucher, nous sommes parfois bien trop intrusifs avec les chiens. Vous aurez tout le temps de caresser le chien une fois que les salutations seront terminées s’il le souhaite, mais ne touchez jamais un chien (même le vôtre, d’ailleurs), lorsqu’il renifle un nouveau congénère.


🐕 N’ENTRAVEZ PAS LES CHIENS :


La laisse, en soi, n’est pas un obstacle à une rencontre canine de qualité. En revanche, veillez à la laisser la plus lâche possible, à ne pas y imprimer de tension et à ce qu’elle ne s’enroule pas autour des chiens qui vont forcément tourner l’un autour de l’autre pour se renifler. Attention, la tension la plus minime sur une laisse peut faire se déclencher un chien peu sûr de lui, et faire tourner au vinaigre une rencontre qui avait bien commencé.


De même, si vous repoussez du pied le chien d’en face, ou que vous l’attrapez au collier pour qu’il n’approche pas le vôtre (ENCORE UNE FOIS, je ne parle pas ici d’un chien réactif qui foncerait sur le vôtre pour l’agresser), vous vous exposez à ce que la situation s’envenime. Je n’émets ici aucun jugement, je peux comprendre que l’on ne soit pas serein lors de certaines rencontres. J’expose simplement des faits.


🐕 RAPPELEZ-VOUS QUE LES QUERELLES DE CHIENS VONT RAREMENT BIEN LOIN :


Les chiens sont des animaux possédant des capacités de communication très développées leur permettant d’éviter généralement les conflits. Sauf souci comportemental, un chien se mettra rarement en danger en agressant un congénère, sachant qu’il y aura une riposte. Une querelle de chiens fait généralement beaucoup de bruit et donne toujours l’impression que les animaux vont s’entretuer, mais finalement, elle ne laisse presque jamais de séquelles, si ce n’est un petit poinçon à l’oreille ou sur la face.


🐕 SI VOUS N’ÊTES PAS SÛR DE VOUS, TENTEZ LE TOUT POUR LE TOUT :


Si votre chien communique correctement, que celui d’en face ne vient pas pour l’agresser mais que vous n’êtes pas serein avec les interactions canines en général, vous pouvez envisager de lâcher la laisse de votre chien et de ne pas regarder la rencontre. Vous n’interfèrerez pas dans la rencontre et ainsi, il y a de grandes chances qu’elle se passe bien !


🐕 LAISSEZ DE L’ESPACE AUX CHIENS :


Les chiens communiquent beaucoup avec les postures du corps et ont besoin d’espace pour s’exprimer. Évitez de vous coller à eux, éloignez-vous en bout de laisse s’ils sont attachés (sans y mettre de tension) ou même un peu plus s’ils sont en liberté. De même, si vous les sentez « tendus », éloignez-vous et marchez. Généralement, le fait de laisser les chiens se débrouiller seuls désamorce les conflits, et ils se hâteront d’achever la rencontre pour venir retrouver leurs humains. Rien de pire qu’une rencontre entre deux chiens peu à l’aise, avec une tension qui monte, et les propriétaires qui restent statiques à côté d’eux.


J’espère que ces quelques conseils, bien que très généraux, vous aideront à mieux appréhender les rencontres canines. Le langage canin n’est pas toujours facile à décoder, mais croyez-moi, avec des chiens qui ne présentent pas de souci particulier, vous pouvez généralement laisser les rencontres avoir lieu sans inquiétude. Rien de plus riche en matière de communication qu’une rencontre canine, alors profitez-en pour observer, et apprendre. Vous comprendrez bientôt que le chien est un animal le plus souvent pacifique sur lequel nous, humains, devrions prendre exemple.


Elsa Weiss / Cynopolis

© Tous droits réservés - 2022



120 vues0 commentaire

Comments


bottom of page