top of page

Le Labrador Retriever : la perfection faite chien ?

Le Labrador a perdu beaucoup de terrain dans le cœur des Français ces dernières années, au profit de races principalement bergères comme le Border Collie, le Berger Australien ou le Malinois. Pourtant plus stable émotionnellement que ces derniers, le Labrador est aussi mieux adapté à la vie de chien de famille. Pour qui recherche une race dynamique et polyvalente mais moins obsédée par le travail que les chiens de berger, le Labrador est tout indiqué.


Le Labrador est un épicurien. Il dévore la vie comme la meilleure des gamelles, et qui a déjà vu un Labrador l’engloutir sait à quel point il le fait avec passion. Le Lab est à lui tout seul une ode à la vie. Emmenez-le en promenade, regardez-le se vautrer allègrement dans toutes les flaques de boue, gambader avec joie vers un congénère ou revenir vers vous un bâton dans la gueule, sa queue de loutre oscillant joyeusement de gauche à droite. Sa joie de vivre n’est-elle pas communicative ? Il est vrai que quand il engloutit tout ce qu’il trouve sur le sol ou qu’il rentre à la maison en sentant la charogne (qu’il aura bien sûr mangée après s’être roulé dedans), sa compagnie est moins plaisante. Mais les moments de bonheur que le Labrador apporte dans une existence partagée sont tels qu’on lui pardonne ces petits écarts de conduite tout naturels pour un chien.


Initialement sélectionné pour le rapport du gibier d’eau, le Lab voue une passion à l’élément aquatique. Il y a des exceptions, mais elles sont rares. Si vous tenez à la propreté de votre intérieur, adopter un Labrador n’est pas nécessairement une bonne idée ! Car, tout comme son cousin le Golden, plus le Lab est cracra, mieux il se porte. Il a aussi une fâcheuse tendance à aimer tenir des objets en gueule (n’oubliez pas, il a été, et est encore parfois employé comme chien de rapport), et, insuffisamment stimulé, il peut mettre sens dessus-dessous votre salon coquet, surtout lorsqu’il est jeune. Le Labrador a un heureux caractère, mais si ses besoins ne sont pas comblés ou s’il est laissé seul trop longtemps dans la journée, il devient une arme de destruction massive pour une maison ou un jardin. N’oublions pas non plus que le Labrador est un chasseur : s’il tombe sur une piste intéressante, il y a de grandes chances pour qu’il fasse la sourde oreille à vos demandes de rappel que vous aurez mis tant de temps à lui inculquer.


Lorsqu’il ne souffre pas d’embonpoint, le Labrador est un véritable athlète capable de tout faire : cani-cross, randonnée, agility, cavage, recherche utilitaire, et même traîneau ! Il est un sportif accompli, qui se régalera de n’importe quelle activité que vous pourrez lui proposer. Qui pense que le Lab est un benêt, avec ses oreilles flasques et sa « tronche de gentil », se trompe sur toute la ligne : le Labrador dispose de très bonnes capacités cognitives. Alliées à son caractère conciliant et stable, elles font de lui un excellent chien utilitaire pour qui le souhaite. Ce n’est pas pour rien qu’il est très représenté parmi les chiens d’assistance.


Avec ses congénères, le Labrador est généralement sociable et est un bon communicant, n’hésitant pas à en rajouter et à accentuer sa gestuelle face à un chien timide ou hésitant (et vas-y que j’enchaîne les révérences, et vas-y que je rampe sur le sol pour t’apaiser, comment peux-tu ne pas m’aimer !), s’avérant si convaincant qu’il obtient généralement ce qu’il souhaite ! Cependant, j’ai aussi connu quelques Labradors réactifs envers leurs congénères. Gros point positif : la rééducation avec récompense alimentaire fonctionne plutôt très bien pour cet éternel affamé.


Vous l’avez compris, j’adore les Labs. Je considère cette race comme l’une des « valeurs sûres » du chien de compagnie, à l’image du Golden, du Bouvier Bernois ou du Cavalier King Charles, par exemple. Beaucoup de races canines font des chiens de famille formidables, mais peu d’entre elles sont aussi capables de nous pardonner nos erreurs, que le Labrador. N’allez pas croire pour autant qu’il est une « chiffe molle » ! Le Lab est un chien de caractère, qui sait ce qu’il veut. Il ne doit pas non plus être considéré comme une peluche que les enfants peuvent importuner à tout moment de la journée, même s’il sera ravi de partager avec eux les jeux de lancer qu’il affectionne tant.


Si vous êtes un adepte des longues promenades dans la nature, que vous recherchez un chien sportif qui ne soit pas pour autant accro à l’adrénaline comme certaines races bergères, et que vous rêvez d’un compagnon adaptable capable de vous suivre dans toutes vos activités, l’ami Lab sera ravi de s’inviter dans votre maison. À condition que la cantine y soit bonne !


Elsa Weiss / Cynopolis

© Tous droits réservés - 2022



54 vues0 commentaire

Opmerkingen


bottom of page