top of page

Voyager en van avec son (petit) chien


Depuis que notre chienne Looping est toute petite, nous avons toujours pris le parti de voyager avec elle (elle va bientôt avoir 8 ans). Quand je dis “nous”, je parle de mon conjoint Damien et moi. Cela fait 6 ans que nous privilégions le van pour partir en vacances, et avec Looping bien sûr !


Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de mon expérience de voyage en van avec un chien, en France mais aussi au-delà de nos frontières.

Cet article n’a pas pour but d’être un guide, mais plutôt un récit d’expérience avec quelques conseils pour que votre chien aussi passe de belles vacances !


Reproduire les conditions de vie confortables d’une maison


Notre van est adapté à la taille de notre chien, c’est à dire petit : un Jack Russel ! Pour les aficionados, il s’agit d’un Volkswagen Transporter T5, aménagé par nos soins.

Nous avons donc, dès le début de l’aménagement, réfléchi au lieu de couchage de Looping, soit sous le lit peigne.

La journée, le lit est replié en banquette pour plus d’espace à l’arrière du camion, Looping est alors le plus souvent dehors, la truffe à l’air, avec nous.

En mode nuit, le panier de couchage de Looping est sous le lit, avec eau et croquettes toujours à disposition. Comme à la maison, elle dort près de nous, et peut boire et manger à toute heure.


Des journées adaptées au rythme du chien


Le matin, c’est souvent Looping qui nous réveille : un bruit à l’extérieur, le soleil qui se fait ressentir, une envie de pipi … on ouvre la porte du camion, et la première chose que l’on fait est de l’emmener faire un tour pour faire ses besoins.

Grâce au mode d’itinérance du van, les balades peuvent se faire dès la descente du camion : dans la forêt, à la plage, près d’un parc …. plutôt sympa comme réveil, et ça nous change du tour du paté de maison.


Nous passons une bonne partie de la matinée à nous occuper de nos petites affaires : prendre le petit déjeuner, prendre une douche rapide (et froide !), ranger ... tout prend beaucoup plus de temps en van ! Pendant ce temps là, Looping est la plupart du temps dehors (sauf intempérie) et nous attend sagement :)


Le programme de notre journée varie : visite d’une ville, randonnée, chiller dans un spot nature, journée à la plage … On s’organise toujours pour pouvoir tout faire avec Looping, et à aucun moment nous ne la laissons seule dans le van : déjà parce qu’elle n’y est pas habituée, ensuite parce qu’en pleine saison la chaleur monte vite, et surtout parce que si nous partons en vacances avec elle, c’est pour pouvoir tout faire ensemble !


Pour que Looping puisse avoir une petite pause dans la journée, surtout s’il s’agit d’une visite en ville, nous prenons un sac à dos avec nous pour lui permettre de monter dedans et de se reposer les pattes !

Elle y est habituée depuis petite, on lui a appris à monter dans un sac à dos pour se déplacer en vélo avec nous bien avant de lui apprendre à marcher en laisse. Chacun ses priorités ;)


Dans le sac à dos de Looping, on trouve également : une petite bouteille d’eau et une petite gamelle (tout est petit avec Looping !), quelques friandises, souvent une balle pour les journées à la plage, ou une peluche pour les pauses jeu improvisées, et un plaid pour se poser (très important !) : je vous en parle juste après.


Des vacances uniquement dog friendly


Exit les sorties au musée, au ciné, ou la visite d’un parc animalier … toutes nos visites sont bien évidemment dog friendly, ce qui n'exclut pas les bars et restaurants que nous affectionnons particulièrement. Bien au contraire, depuis chiot, Looping a l’habitude de nous accompagner au restaurant, et elle s’y repose, grâce à un plaid que nous mettons par terre à nos pieds pour qu’elle s’y couche. Par contre, sans ce plaid magique, c’est fichu !


Petite astuce pour trouver des restaurants dog friendly : tous les restaurants qui proposent une cuisine vegan ou végétarienne acceptent les animaux ! Et oui les amoureux des bêtes ne les mangent pas et se font un plaisir de les recevoir chez eux :)


Fin de journée, plus ou moins tard, nous retournons nous poser au camion et faire notre popote. C’est le moment de calme pour Looping, elle peut se reposer à son panier, sous la pinède, dans le sable.. son eau et ses croquettes toujours à disposition, elle mange plus volontiers le soir après une bonne journée.


La sécurité avant tout


Pour sa sécurité, nous l’attachons au camion avec une corde de 15m environ, pour lui permettre d’avoir un périmètre de déambulation autour du van, notamment lorsque nous sommes occupés à la cuisine. Nous faisons très attention à sa sécurité, qu’elle ne parte pas renifler une odeur à l’autre bout de notre stationnement, qu’elle ne traverse pas de route, ou qu’elle ne s’en aille pas piquer les merguez des voisins de campement !


Dès que nous avons fini de vaquer à nos occupations, nous pouvons à nouveau la détacher et l’avoir sous notre surveillance.


Retour de vacances


Au retour des vacances en van, Looping a souvent un petit coup de blues. Eh oui, passer toutes ses journées en plein air, ça fatigue, ça fait de belles dépenses mentales et physiques, et ça fait de beaux souvenirs à raconter aux copains !


Et vous, avez-vous déjà voyagé en van ou en camping-car avec votre chien ?


Aurore Briere (Le Refuge d'Aurore ) pour Cynopolis

© Tous droits réservés - 2023

46 vues0 commentaire

Comments


bottom of page